Ouvrir la recherche
Dossier

A la découverte des secrets de la Commune dans le 12e

Mise à jour le 18/05/2021
150 après, la Commune de Paris nous évoque plusieurs lieux emblématiques, l'Hôtel de Ville, Montmartre ou la Bastille. Toutefois, d'autres moins célèbres ont été le théâtre de moments importants ou symboliques, notamment dans le 12e. Depuis Bastille jusqu'à la Mairie en passant par la place d'Aligre ou le boulevard Diderot, parcourez en 8 étapes et en vidéo les rues de l'arrondissement pour découvrir les évènements qui ont marqué la Commune dans le 12e.
Le 18 mai 2021 aura lieu l'inauguration de la passerelle André Léo et de la rue Anna Jaclard, deux Communardes qui ont marqué leur époque par leur destin exceptionnel. Dans le cadre des célébrations parisiennes des 150 ans de la Commune, la Mairie du 12e a choisi d'honorer la mémoire de cette période dans son arrondissement du 12 au 18 mai : Jean-Pierre Theurier, guide-conférencier de l'association des Amis et Amies de la Commune, nous emmène en vidéo de la place de la Bastille à la Mairie du 12e pour envisager autrement l'histoire de nos rues.
Visuel annonçant la commémoration des 150 ans de la Commune, indiquant "Du 18 mars au 28 mai, de évènements mémoriels et culturelles".
Ville de Paris

1. Place de la Bastille

Le soulèvement de la Commune de Paris débute le 18 mars 1871, il dure 72 jours, jusqu’au 28 mai de la même année. Le drapeau rouge, utilisé par la Commune en 1871, est devenu le symbole de la révolution. Évoquant le sang des ouvrier·ères en lutte, il s'opposait alors au drapeau bleu-blanc-rouge qui représentait la répression bourgeoise.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

2. Rue de Charonne

Les Soixante-douze jours de la Commune vont marquer, à l’échelle internationale, l’histoire du mouvement ouvrier et féministe. Séparation de l'Église et de l’État, instruction gratuite et laïque, citoyenneté pour les étrangers. En dessinant les contours de l’assurance chômage, de la sécurité sociale et de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, la Commune écrit les premières pages d’un droit du travail.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

3. Place d'Aligre

La Commune, amenant à s’interroger sur la centralisation du pouvoir, sur la démocratie représentative et la souveraineté du peuple, a divisé le monde artistique de l’époque comme il a divisé la société. Dans cette période de tension, la caricature a joué un rôle clé et ce genre a pu prendre son envol grâce notamment à la liberté de la presse communarde.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

4. Avenue Ledru-Rollin

Dès le début de l’insurrection, de nombreux quartiers de Paris prennent des allures de champs de bataille et parmi les images de la Commune s’impose souvent celle de la barricade. Pouvant atteindre jusqu’à 2 étages pour les plus grandes et constituées de pavés, fûts, gabions, fascines et grilles d’arbres, elles sont à la fois un ouvrage militaire et un lieu de démonstration populaire et identitaire. Sans grande cohérence dans leurs implantations, ces barrages de fortune érigés sans concertation s’avéreront souvent aussi fragiles qu’inutiles.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

5. Place d'Aligre

L'un des aspects de la Commune repose sur le rôle majeur que plusieurs étranger·ères y ont tenu, militairement ou idéologiquement. Généralement les personnes suisses, belges ou luxembourgeoises sont des artisan·es et des journalier·ères des quartiers populaires de Paris tandis que les ressortissant·es venu de Pologne ou d'Italie sont des militaires. Léo Frankel est le seul élu étranger au Conseil de la Commune où il est membre de la Commission du travail et de l'échange, puis de la Commission des finances. Les étranger·ères seront durement puni·es lors de la répression qui écrase la Commune.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

6. Boulevard Diderot

La Commune de Paris fit le choix d’une organisation de type libertaire, basée sur la démocratie directe, qui donnera naissance au communalisme. Le 26 mars 1871 se déroulent les élections du Conseil de la Commune où toutes les tendances politiques républicaines et socialistes sont représentées, jusqu'aux anarchistes. Le 12e arrondissement comptera 4 élus Communards, Jean Baptiste Hubert GERESME, ouvrier, condamné aux travaux forcés à perpétuité, mort à Paris en 1890, Julien FRUNEAU, dit « Dupetit », charpentier, condamné par contumace à la déportation, Alphonse LONCLAS, sculpteur de bois, condamné par contumace à la peine de mort et Jean Philippe FENOUILLAS, commerçant, fusillé le 22 janvier 1873 en criant « Vive la République sociale ! Vive la Commune ! ».

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

7. Avenue Daumesnil

La Semaine sanglante, du dimanche 21 au dimanche 28 mai 1871, met fin à l’insurrection de la Commune de Paris. Dans les jours qui suivent, les exécutions sont nombreuses ; selon les historiens et les historiennes, la répression de la Commune de Paris a fait entre 6 500 et 20 000 mort·es. Pour les survivant·es vient le temps de la déportation, le transport en Nouvelle-Calédonie des Communard·es condamné·es aux travaux forcés. Vingt convois se succéderont entre la France et l’île entre 1872 et 1878, avec un total d’environ 3 800 déporté·es. Sur place, les détenu-es pouvaient bénéficier de réductions de peines, sous réserve qu’elles et ils passent un nombre d’années égales à leur peine dans la Colonie, pour son peuplement. Ce fût le cas pour Marie Rogissart dont la mémoire est honorée dans le 12e arrondissement.

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

8. Mairie du 12e arrondissement de Paris

En 72 jours la Commune de Paris, en avance sur son temps, laisse un héritage de mesures et de principes qui seront officiellement promulgués au cours de la IIIème république et du XXème siècle. Aujourd’hui elle divise encore, mais l’État français reconnaissait le 29 novembre 2016, l’héritage de la Commune. Les parlementaires votaient la réhabilitation des communards : « L’Assemblée nationale juge nécessaire que soient mieux connues et diffusées les valeurs républicaines portées par les acteurs de la Commune de Paris. Souhaite que la République rende honneur et dignité à ces femmes et ces hommes qui ont combattu pour la liberté au prix d’exécutions sommaires et de condamnations iniques ».

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Si vous ne parvenez pas à visionner les vidéos, essayez depuis un autre navigateur, ou regardez les sur Facebook, Twitter et Instagram.
Pour les écoles, associations, lieux culturels ou autres structures intéressées par la diffusion de ces vidéos à des fins pédagogiques ou historiques, une version longue de 15 minutes est disponible en s'adressant à znvevr12@cnevf.se[mairie12 puis paris.fr après le signe @]. Elle fait état du parcours complet, les 8 étapes étant montées bout à bout.