Ouvrir la recherche
Actualité

Deux couples de cygnes en couvaison au lac Daumesnil

Mise à jour le 30/04/2021
Sommaire
Animal charismatique au blanc plumage et au cou gracieux, emblématique du Lac Daumesnil au Bois de Vincennes, le cygne vit au printemps la période la plus sensible de l’année : la période de ponte et de couvaison. Quels sont les gestes essentiels pour prendre soin de nos élégants voisins à plume ?
Au printemps 2021, deux couples de cygnes vivent au lac Daumesnil. Les cygnes sont des animaux monogames qui structurent leur vie autour du couple. Ils sont capables de rester avec le ou la même partenaire toute leur vie, ou de se séparer selon les cas. Les cygnes du lac Daumesnil ont été baptisés par les habitant·es du 12e Pénélope et Ulysse pour le plus vieux des deux couples et Fleur et Rafale pour le plus récent.

La période de ponte et de couvaison se situe au printemps : elle commence en avril et dure jusqu’à fin mai/début juin, période à laquelle les œufs éclosent. En moyenne, un couple produit entre 6 et 8 œufs par saison. Les femelles des couples du lac Daumesnil ont pondu cette année respectivement 6 et 7 œufs. Elles se relaient avec les mâles pour les couver.

Les cygnes du lac Daumesnil sont des cygnes tuberculés, espèce la plus fréquente sous nos latitudes. Il s’agit de l’un des oiseaux les plus lourds capables de voler, ce qu’ils font avec plus de difficulté lorsqu’ils prennent du poids. Les cygnes mâles pèsent en moyenne 10,3 kg, mais peuvent emmagasiner tant de graisses que ce poids peut doubler au point d’empêcher leur envol.
Saviez-vous qu’il est interdit de nourrir les animaux sauvages à Paris ?
Les cygnes sont des animaux sauvages qui savent très bien se nourrir par eux-mêmes, y compris lorsqu’ils sont en contact régulier avec des humain·es. Nourrir des animaux sauvages, c’est les habituer à dépendre de nous. Animaux presque exclusivement herbivores, les cygnes digèrent aisément les feuilles de salade. En revanche, contrairement à ce qui est souvent cru, le pain est nocif pour eux. Riche en sucre (dont ils raffolent), il entraîne une prise de poids qui peut tuer les cygnes ou les empêcher de s’envoler et donc de mettre leur vie et leur bien-être en péril.
Par ailleurs, la nourriture jetée dans un plan d’eau peut entraîner une pollution qui dérègle l’équilibre biologique de son biotope. Il peut donc mettre en danger les autres animaux du lac Daumesnil. De plus, en n'étant pas nécessairement consommée, cette nourriture aura potentiellement tendance à attirer les rats.

Observer les cygnes ? Oui, mais de loin

Même au Bois de Vincennes, les cygnes sont des animaux sauvages. Ils s'accommodent de la présence des humain·es, mais n’aiment pas être dérangés. Ils ont besoin de calme, en particulier pendant les périodes de nidification, de ponte et de couvaison. Si prendre le temps d’admirer ces animaux fantastiques est une activité à laquelle s’adonnent nombre de promeneur·ses et d’ornithologues en herbe, il est primordial de le faire de loin. Il est également indispensable de surveiller ses animaux domestiques, en particulier les chiens qui peuvent courir après les cygnons.

Bon nombre d’habitant·es du 12e sont très attaché·es aux cygnes du lac Daumesnil. Il s'agit d'une espèce protégée : il faut préserver sa tranquillité, notamment en période de couvaison. C’est pourquoi nous avons eu à cœur d’installer des barrières de protection autour des nids, ainsi qu’un panneau explicatif à destination des promeneurs et promeneuses.

Manon Havet
adjointe en charge de la transition écologique, des espaces verts et de la condition animale
Soucieux de protéger sa future progéniture, le cygne peut faire montre d’une certaine agressivité lorsqu’il est dérangé sur son territoire, en particulier en période de ponte et de couvaison. Il se mettra alors à battre des ailes de manière à impressionner l’importun ; s’il est sur l’eau, il se mettra à frapper l’eau de ses palmes. Une raison de plus de ne pas vous en approcher.
Perturber l’habitat des cygnes en touchant, enlevant ou détruisant leurs œufs ou leurs nids par exemple, est interdit par un arrêté de 2009 fixant la liste des oiseaux protégés et les modalités de leur protection. Le trafic de cygnes est rigoureusement interdit, que ces cygnes soient issus du territoire français ou d’un autre pays européen.
Si vous constatez un comportement suspect, un enlèvement d'œufs ou d'oiseaux ou un vandalisme, alertez la police.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations