Ouvrir la recherche
Actualité

Plus de logements

Mise à jour le 13/01/2017
La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a fait du logement la priorité de la mandature 2014-2020, face aux difficultés rencontrées par de nombreux foyers pour y accéder. En 2017, le 12e arrondissement compte ainsi près de 10 700 demandeurs de logement social: c’est la raison pour laquelle une politique de logement très dynamique y est menée, en s’attachant à la diversité des besoins des habitants de l’arrondissement, pour garantir la mixité.
La politique du logement s’est amplifiée depuis 2014 avec un objectif parisien inédit de production de 10 000 logements diversifiés, veillant aux équilibres sociaux et à la mixité dans les quartiers, afin que tous les habitants dans leur diversité (étudiants, jeunes travailleurs, personnes âgées, personnes isolées, familles,..) bénéficient des solutions de logement adaptées à leurs besoins et puissent rester vivre à Paris si tel est leur projet.
La politique menée vise à s’attaquer à tous les maux du mal logement et de la précarisation liée à l’habitat. La production de nouveaux logements s’accompagne donc de l’amélioration de la qualité du parc de logement social et privé parisien, de la protection des locataires du parc privé, d’un renforcement de l’équité et de la transparence dans l’attribution des logements sociaux par la mise en place de la cotation, de l’amélioration du parcours résidentiel des locataires notamment dans le cadre des mutations ainsi que d’une aide au développement de l’accession à la propriété.
Le premier levier indispensable et l’essence de la politique du logement est la production, qui nécessite de faire preuve de détermination d’ingéniosité dans une ville de la densité de Paris.
Le 12e arrondissement compte plus de 12 500 logements sociaux familiaux au sens de la loi SRU (18 000 avec le parc libre des bailleurs sociaux et les logements intermédiaires) et plus de 1600 logements spécifiques (en centre d’hébergement et de réinsertion sociale, logements foyers, résidences sociales). Le taux de logements sociaux dans l'arrondissement est passé de 13,1 % en 2001 à 19,5 % en 2013 pour atteindre 21 % fin 2015, conformément aux objectifs de la loi SRU, l’objectif légal étant de 25% en 2025 et 30% en 2030.
Par ailleurs, sur la mandature et au-delà de 2020, plusieurs milliers de nouveaux logements sont programmés dans les différents projets d’aménagement, le 12e arrondissement ayant la chance de disposer d’un potentiel foncier encore important à valoriser dans des projets menés en partenariat avec la SNCF, la RATP et l’État sur des emprises leur appartenant. Dans l’ensemble de ces projets urbains (Caserne de Reuilly, Bercy-Charenton, Debergue, Daumesnil Gare de Lyon), l’objectif est de construire une offre variée et équilibrée de nouveaux logements : sociaux, intermédiaires ou en accession à la propriété, correspondant aux besoins des habitants du 12e arrondissement.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations