Ouvrir la recherche
Actualité

A la découverte du matrimoine du 12e

Mise à jour le 07/09/2021
Sommaire
A l'occasion de la Journée Européenne du Patrimoine et du Matrimoine, l'association Nina et Louise, en collaboration et avec le soutien de la Mairie du 12e, propose deux visites guidées entièrement gratuites pour partir à la découverte des traces laissées par les femmes et leurs créations dans le 12e arrondissement. Inscription obligatoire. Pass sanitaire demandé au départ de la visite.

Le Matrimoine, qu'est-ce que c'est ?

Le mot “Matrimoine” n’est pas un néologisme. A l’image du mot “autrice”, c’est un terme effacé du langage commun qui a pourtant à la fois une signification forte et une histoire. De cette histoire, il reste un adjectif, “matrimonial·e”, tandis que son pendant masculin, “patrimoine” a pris une dimension noble en désignant les biens et la mémoire de ce qui méritait d’être sauvé, transmis et célébré à l’échelle d’une nation d’abord, puis de l’humanité. A partir du XVIIe siècle, le langage se masculinise et les mots féminins sont peu à peu invisibilisés. Mais à l’instar du terme “autrice”, “matrimoine” revient dans le langage avec le rééquilibrage encore relatif de la place des femmes dans la culture, mais aussi de la langue. Concrètement, le matrimoine, c'est l'héritage et les biens culturels des femmes. Il représente le fait que, quels que soient les contextes de production et de création, les femmes ont réussi à créer, écrire, penser et inventer au long des siècles. Simplement, cette création a été rendue quasiment invisible, dans un contexte d’oppression des femmes et de leur parole.


Le matrimoine du 12ème mis en valeur

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine, l’association Nina et Louise, en collaboration et avec le soutien de la Mairie du 12e arrondissement de Paris, vous propose des visites pour découvrir le matrimoine du 12e
ATTENTION : Au vu du nombre d'inscriptions, nous suspendons les nouvelles inscriptions pour le moment. Nous essayons d'ouvrir de nouvelles places et de nouvelles visites.
Plus d'informations à venir sur cette page.


Visite découverte ! De Reuilly à Nation : 8 siècles de matrimoine

Connaissez-vous l’impératrice Eugénie ? Le nom semble familier. Il faut dire qu’elle a laissé au 12e arrondissement une petite merveille de jardin sis autour d’un petit château, celui de la Fondation Eugène Napoléon, son fils (il n’est d’ailleurs pas anodin de constater que l’Impératrice n’a pas donné son nom à la fondation ou au jardin).

D’autres femmes ont fait vivre le quartier. Venez les découvrir tout au long de cette visite d’une heure.

Rendez-vous à la Mairie du 12ème arrondissement
(masque obligatoire).
Le samedi 18 septembre à 10h30 ou le dimanche 19 septembre à 14h30.



Visite découverte ! Sur les traces des femmes : le matrimoine du quartier dePicpus

Le quartier de Picpus est rempli d’histoire(s). Si les hommes sont plus visibles, les femmes y sont pourtant bien présentes. Du cimetière de Picpus à la médiathèque Hélène Berr, des femmes de toutes origines : nobles, résistantes, écrivaines ou artistes sont visibles dans la ville. A travers cette visite découverte d’une heure, suivons les traces laissées par ces femmes tout au long des siècles dans le quartier de Picpus.

Rendez-vous à l’entrée du cimetière de Picpus, - 35 rue de Picpus
(masque obligatoire)
Le samedi 18 septembre à 14h30 ou le dimanche 19 septembre à 10h30.


L’association Nina et Louise

L’association Nina et Louise a vu le jour en 2019 dans le 12ème arrondissement de Paris avec pour objectif de mettre en lumière le matrimoine et la création féminine contemporaine. “Nina” pour Nina Simone et “Louise” pour Louise Michel : ces grandes figures de l’art et de l’Histoire incarnent les valeurs de l’association. “Nina” et “Louise” peuvent aussi incarner les prénoms de nombreuses femmes oubliées qui ont pourtant marqué l’espace urbain et participé à la société tout au long des siècles. Ainsi, les bénévoles de l’association travaillent sur des projets très différents mais toujours au contact des publics pour faire émerger les traces de l’Histoire ou des histoires des femmes de toutes origines et de toutes conditions.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations