Ville de Paris

Évènement

Exposition : la mode écolo de bas en haut

Mise à jour le 19/11/2021
Quelles conséquences à la surconsommation vestimentaire, et surtout quelles solutions ? L'exposition "La mode écolo de bas en haut" est organisée à la Mairie du 12e les 25 et 26 novembre de 9h à 20h pour exposer toutes les alternatives possibles à la fast-fashion.

La fast-fashion : un lourd impact environnemental

Chaque année, plus de 100 millions de vêtements sont produis dans le monde, alors que leur consommation ne cesse d'augmenter. Vite produits, vite achetés, vite portés et vite usés puis jetés, les vêtements ne durent plus. En revanche, l'impact environnemental de leur production à leur acheminement vers les commerces, puis la gestion des déchets qu'ils deviennent est un très lourd fardeau que nous faisons peser sur l'environnement.
Cette dérive porte un nom : la "fast fashion".
Que ce soit en termes de consommation d’eau, de pesticides ou d’émissions de CO2, la fabrication de nos vêtements est extrêmement polluante. Une étude menée par l’UNESCO montre que 10 000 litres d’eau entrent dans la production d’1 kg de coton. Ramené à la production d’un t-shirt en coton de 250g, cela donne 2 500 litres d’eau soit l’équivalent de la consommation d’un Français·e en eau potable pendant 17 jours.
Une consommation à laquelle il faut encore ajouter un usage parfois immodéré de pesticides puis de produits chimiques parfois extrêmement polluants, notamment pour les textiles synthétiques.
Il faut y ajouter l'impact non négligeable du transport de ces vêtements, par la route ou par la mer, mais encore aussi leur entretien. L’impact environnemental de nos vêtements est aussi lié à leur utilisation. Les vêtements sont en effet une source de micro-plastiques, tandis que les lavages restent gourmands en eau, en énergie et en produits polluants.
Enfin, la fin de vie des vêtements est un autre facteur de pollution. Les Européens se débarrassent chaque année de 4 millions de tonnes de textiles. Malheureusement, alors même qu’ils pourraient être triés et se voir offrir une seconde vie, 80% sont jetés dans la poubelle des ordures ménagères et finissent par être enfouis ou incinérés.

Une exposition et des solutions

Comment réduire l'impact négatif de cette surconsommation sur l'environnement ? Quatre espaces thématiques sont proposés lors de cette exposition pour apporter quelques pistes de réflexion menant à de possibles solutions : Ecoconception, Surcyclage, Retouche et Vêtement durable.
Simple citoyen·ne ou modéliste, styliste, retoucheur·euse, tailleur·euse, costumier·e, brodeur·euse, artisan·ne, tous et toutes peuvent intervenir à toutes les étapes de la réalisation d'un vêtement pour en accroître la durée de vie et donc réduire la consommation vestimentaire.
L'exposition donne à voir et à comprendre les voies que les auditrices et les auditeurs des Cours d'Adultes de Paris ont étudiées, cherchées, expérimentées. Elle met en lumière l'artisanat, le geste, la main. Les modèles présentés sont simples, la plupart ont été réalisés par des personnes débutantes.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations