Ouvrir la recherche
Dossier

Composter ses déchets alimentaires : c’est facile dans le 12e !

Mise à jour le 12/03/2021
Les déchets alimentaires peuvent représenter jusqu’à un tiers de nos poubelles. Pourtant, ils peuvent être revalorisés très facilement, de manière peu coûteuse et avec un vrai bénéfice pour l’environnement. La Mairie du 12e est pilote dans la collecte des déchets alimentaires en pied d'immeuble depuis 2017. Bien qu’elle ait été ralentie lors du premier confinement, la collecte a pleinement repris aujourd’hui. Mais il ne s’agit pas de la seule solution pour valoriser vos biodéchets, découvrez toutes les alternatives disponibles dans le 12e.

Pourquoi valoriser nos déchets alimentaires ?

A Paris, près de 70% du contenu de nos poubelles pourrait être évité, réemployé ou valorisé. Pourtant, seulement 19,6% de ces déchets sont recyclés, près de 80% sont incinérés et 2,5% sont enfouis en décharge. Réduire la quantité de déchets est un impératif écologique, particulièrement lorsque ceux-ci sont destinés à l’incinération.
Ce mode de traitement consiste à brûler les déchets à haute température dans des fours avec excès d’oxygène, afin d’en réduire le volume. Il est donc particulièrement polluant et n’entre pas dans une logique circulaire, car si la toxicité de l’incinération et des fumées produites sont encadrées par la règlementation, elles restent émettrices de pollution de l’air et produisent un tonnage important de déchets (les cendres, imbrûlés ou incombustibles) qu’il est très difficile à revaloriser. De plus, cette manière de traiter les déchets est relativement onéreuse pour la collectivité.
D’autant qu’une partie non-négligeable des déchets que l’on brûle est composée majoritairement d’eau : il s’agit des déchets alimentaires (autrement appelés biodéchets ou déchets organiques). Cela revient donc à brûler de l’eau ! En 2017, ces déchets représentaient 17,5% de la composition d’une poubelle parisienne. Autant de matières qui peuvent être sauvés de l’incinération pour être revalorisées sous forme de biogaz ou de fertilisant naturel.
Illustration d'une poubelle montrant la répartition des déchets par types : 33,7% d'emballages, 17,5% de déchets alimentaires, 13,9% de papiers, 2,2% de vêtements et textiles usagés, 32,7% de "autres"
Mairie du 12e arrondissement
Mais comment ? Dans le 12e arrondissement, plusieurs solutions existent. Le Plan Compost de 2010 de la Ville de Paris a impulsé une nouvelle dynamique en permettant aux Parisien·nes, de bénéficier, sous conditions, d’un composteur collectif en pied d’immeuble ou d’un lombricomposteur individuel et de participer, depuis 2017, à l’expérimentation à grande échelle de la collecte de déchets alimentaires en pied d’immeuble.
Le 12e, en la matière, fait office de pilote, afin que la Ville de Paris propose d’ici 2025 cette solution à l’ensemble des Parisien·nes, tel que le prévoit la loi de transition énergétique de 2015. Une solution pratique de tri à la source des biodéchet qui permet à chaque habitant·e de diminuer jusqu’à 80 kg des déchets produits par an !

Comment valoriser ses déchets alimentaires dans le 12e ?

Collecte des déchets alimentaires en pied d'immeuble

Depuis 2017, le 12e fait partie des trois arrondissements bénéficiaires de l’expérimentation de la collecte séparée des déchets alimentaires. De nouveaux bacs de couleur marron ont été mis en service dans les immeubles en capacité de les accueillir, destinés à récolter les biodéchets. Ils permettent de collecter séparément des restes de légumes, de fruits ou de toute autre préparation alimentaire.
Grâce aux habitant·es du 12e, déjà 2100 tonnes de déchets alimentaires ont ainsi pu être collectées. Elles ont permis de produire 630 tonnes de compost, fertilisant naturel ainsi que du bio-gaz, utilisés par les bus parisiens.
Après un démarrage très prometteur accompagné d’une distribution de kit de collecte composé de bio-seaux et de sacs compostables, la suspension de cette collecte lors du premier confinement a entraîné un ralentissement. Aujourd’hui, elle a entièrement repris et la Mairie du 12e compte sur vous !
Vous souhaitez obtenir des sacs compostables supplémentaires pour trier vos déchets ? Remplissez le formulaire ci-dessous pour en recevoir.
Pensez aussi à l’alternative des sacs en kraft pour déposer vos déchets alimentaires dans les bacs marrons.
Vous avez identifié un problème avec la collecte au sein de votre immeuble ou vous avez une question ? La Division du 12e de la Direction de la Propreté et de l’Eau (DPE) est à votre disposition au 01 43 41 74 44.

Une borne de collecte au marché Cours de Vincennes

Depuis le 3 mars, le marché Cours de Vincennes accueille deux points de collecte de déchets alimentaires. Ces points de collecte sont disponibles de part et d’autres du Cours de Vincennes et tout au long de la tenue du marché de 7h à 13h les mercredis et samedis. Complémentaire de la collecte en porte à porte, ces bornes sont destinées à être déployés au sein de l’ensemble des marchés du 12e d’ici la fin de l’année 2021.
Jusqu’au 20 mars, la Division du 12e de la DPE sera présente au marché Cours de Vincennes pour répondre à toutes vos questions sur ce nouveau dispositif. Elle proposera également gratuitement des kits de collecte de déchets alimentaires.

3 solutions pour composter soi-même dans le 12e

Le compostage collectif en pied d’immeuble

La Ville encourage et accompagne l’installation de composteurs collectifs. A l’initiative d’habitant·es d’un même immeuble, de salarié·es d’une entreprise ou d’une équipe pédagogique dans un établissement scolaire par exemple, leur mise en place est entièrement prise en charge par les équipes de la DPE. Elles forment les référent·es, fournissent le matériel nécessaire et suivent la bonne mise en route des composteurs.
Au sein du 12e arrondissement, une cinquantaine de composteurs sont actifs et permettent, au-delà de la réduction des déchets, d’animer une cour d’immeuble, d’école, de crèche, de structure d’accueil et produisent du fertilisant naturel directement utilisé (jardinières, espace vert, plantes d’appartement etc.).
Personne en train d'ajouter ses biodéchets dans un composteur
Jean-Pierre Viguié / Ville de Paris

Le compostage de quartier

Les composteurs de quartier sont situés sur des espaces publics et gérés par des associations qui ont chacune leur mode de fonctionnement. Leur participation est ouverte à toutes et à tous dans la limite des places disponibles. Prenez attache auprès d’elles !
Deux composteurs de quartier sont présents dans le 12e

- Jardin Bel-Air
Association Graine de Partage
Jardin partagé Bel-Air Square Charles Péguy Rue Rottembourg
[philippe.detrieux puis orange.com après le signe @]cuvyvccr.qrgevrhk@benatr.pbz[philippe.detrieux puis orange.com après le signe @]

- Compost MDA
Association Compost à Paris
Maison des associations du 12e - 181 avenue Daumesnil
[jj.fasquel puis gmail.com après le signe @]ww.snfdhry@tznvy.pbz[jj.fasquel puis gmail.com après le signe @]

Vous êtes constitué en association et avez un projet de composteur de quartier ? Contactez la Mairie du 12e via znvevr12@cnevf.se[mairie12 puis paris.fr après le signe @] et [dpe-compostage puis paris.fr après le signe @]qcr-pbzcbfgntr@cnevf.se[dpe-compostage puis paris.fr après le signe @]

La distribution des kits de lombricompostage individuel

Le lombricompostage permet un compostage individuel pratique et sans odeur, grâce au travail de vers. L’avantage de ce mode de valorisation des biodéchets est la récupération du compost assez rapidement. Le lombricompost produit également un liquide, le thé de compost, qui sert d’engrais naturel aux plantes d’intérieur.
La Ville de Paris et la Mairie du 12e organisent régulièrement des campagnes de distributions gratuites de kit de lombricompostage, précédées d’une formation obligatoire de 30 minutes environ.
Intéressé·e pour commencer l’aventure ? Une nouvelle formation en distanciel suivie de créneaux de distribution seront bientôt proposés à la Mairie du 12e, inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu·e au courant.
Lombricompostage expliqué en 4 étapes avec les différents bacs
Processus de lombricompostage
Mon Petit Coin Vert
Contrairement au compostage classique, le lombricompostage répond à plusieurs règles :
  • Un lombricomposteur contient des êtres vivants. En cas d’absence supérieure à quatre semaines, demandez à un voisin ou à un proche de venir nourrir les vers.
  • Les vers sont sensibles à la température : ils craignent le gel et les températures supérieures à 35°. Il faudra donc veiller à placer votre lombricomposteur dans un environnement adapté, idéalement entre 17°C et 25°C (cuisine, balcon, cave, garage… selon la saison).
  • Éviter toute protéine animale (viande, poisson, laitage), pain, pâtes, riz, agrumes et déchets verts de jardin.
Lombricomposteur ouvert et fermé
Ville de Paris