Ouvrir la recherche
Dossier

Toujours plus de place pour le vélo dans le 12e

Mise à jour le 29/10/2020
Depuis la fin du premier confinement, selon les chiffres publiés par l’association de collectivités Vélo & Territoires, le trafic cycliste a augmenté de 67 % à Paris. Pour répondre à la demande des Parisien·nes, notamment dans le contexte épidémique, la Ville a fait le choix, dès le mois de mai, d’impulser la création de plus de 50 km de nouvelles pistes dédiées aux vélos. De quoi faire le bonheur des cyclistes ! Faisons le point sur les différents aménagements qui construisent l'arrondissement d'aujourd'hui et de demain.

L’essor des pistes cyclables se poursuit dans le 12e

Au début de l’été, la Ville a réalisé des aménagements cyclables provisoires le long des lignes de métro 1, 4 et 13. Dans le 12e , cela s’est notamment concrétisé par la prolongation de la piste cyclable de la rue du Faubourg Saint-Antoine jusqu’à Faidherbe-Chaligny, à la suite du premier aménagement réalisé en 2019 qui s’arrêtait à Ledru-Rollin. D’autres voies cyclables ont également vu le jour ces derniers mois.

Rue de Bercy

À la fin de l’été, la rue de Bercy a été transformée en voie dédiée uniquement aux bus, vélos, piéton·nes et véhicules de livraison. La nouvelle piste cyclable bidirectionnelle permet ainsi de rejoindre facilement la piste de la rue Villiot depuis le boulevard de Bercy.

Avenue Ledru-Rollin

Une voie de circulation automobile a été supprimée afin de créer une voie cyclable supplémentaire avenue Ledru-Rollin dans le sens Nord-Sud, de l’avenue Daumesnil vers la Seine.

Avenue de Nogent

Dès la fin du confinement, une piste cyclable a été créée avenue de Nogent, permettant de relier le Valde-Marne et le Bois de Vincennes à vélo.

Les véloboxes : de nouvelles solutions de stationnement sécurisé

Ces nouveaux boxes sécurisés peuvent accueillir jusqu’à six vélos et s’intègrent facilement à l’endroit d’une place de stationnement ou dans un autre recoin urbain. Dans le 12e, deux premiers véloboxes viennent d’être installés rue Michel Chasles et rue de Reuilly. Ce nouveau service répond notamment au besoin des Parisien·nes qui ne disposent pas de local sécurisé dans leur immeuble de stationner leur vélo près de chez elles ou chez eux. Pour obtenir une place, il convient de s’inscrire en ligne et de souscrire à un abonnement annuel de 75 euros. Au total, 300 nouvelles places de stationnement sécurisé seront progressivement déployées cette année dans Paris grâce à ces véloboxes.

Espace public : zoom sur les derniers aménagements

Fin du chantier avenue de Saint-Mandé

Les travaux d’aménagement de l’avenue de Saint-Mandé ont repris à la fin du confinement et sont sur le point de s’achever, avec l’installation ces derniers jours des nouveaux candélabres pour l’éclairage public. Les derniers aménagements auront lieu une fois le bâtiment de la Sorbonne entièrement finalisé, afin d’éviter d’éventuelles dégradations. Ainsi, la pose du revêtement clair, au niveau du parvis, n’aura pas lieu avant cet hiver. Les plantations auront lieu très prochainement, après le départ de l’entreprise de voirie.

Avenue Daumesnil : 2e phase d’aménagement 12e

La seconde étape de cet aménagement prévoit des plantations de pleine-terre ainsi que l’installation d’assises le long de l’avenue côté pair, en vis-à-vis du projet de végétalisation déjà réalisé côté impair. Afin de faciliter les déplacements des piéton·nes et de réduire la place de la voiture en ville, le stationnement de la contreallée sera supprimé. À la fin de l’année, vous pourrez profiter d’une avenue embellie et d’un lieu de promenade végétalisé et convivial. L’accès aux commerces est maintenu durant toute la durée des travaux.
Automobilistes, cyclistes, piéton·nes : respectons-nous les un·es les autres
L’affluence record des cyclistes dans les rues de Paris incite à une plus grande vigilance de la part des automobilistes, mais aussi des cyclistes. Quelques conseils pour vos trajets.

🚗 Automobilistes, ayez en tête que la majorité des accidents mortels de cyclistes sont le fait de conducteur·rices de voitures. Veillez notamment à bien respecter une distance d’un mètre minimum pour dépasser un vélo en mouvement et ne doublez pas s’il n’est pas possible de respecter cette distance. Par ailleurs, respectez bien les sas vélos, ces espaces aménagés au niveau des feux tricolores, matérialisés au sol par deux lignes pointillées blanches et un pictogramme vélo. Ils permettent aux cyclistes de s’arrêter de manière sécurisée devant les véhicules immobilisés sans respirer leurs pots d’échappement, et de se rendre plus visible pour démarrer au feu vert. Le non-respect du sas vélo pour les conducteur·rices et les motard·es peut entraîner une amende de 135 euros.
C’est le même montant en cas de stationnement sur une piste cyclable, même pour quelques minutes. L’écart sur la chaussée effectué par les cyclistes les met directement en danger. De manière plus générale, pensez à regarder dans vos rétroviseurs avant d’ouvrir votre portière pour éviter de percuter un cycliste. D’ailleurs, il est conseillé aux cyclistes de garder un mètre de distance avec les voitures stationnées sur leur droite pour éviter un risque d’accident ; le Code de la route leur permet de circuler sans obligation de rester tout à droite de la chaussée, ne les klaxonnez pas dans ce cas.

🚲 Ami·es cyclistes, la règlementation impose quelques équipements obligatoires à vélo : le port du casque pour les enfants âgé·es de moins de 12 ans, un système d’éclairage et de signalisation avant et arrière, un signal d’avertissement (une sonnette). Les écouteurs, oreillettes et téléphone sont interdits et leur usage passible d’une amende de 135 €. Une fois lancé·es, c’est aussi le Code de la route qui s’applique aux cyclistes. Soyez particulièrement attentif·ves aux piétons·nes, ils sont prioritaires quand ils traversent sur les passages dédiés. Au besoin, avertissezles de votre présence à l’aide de votre sonnette et ne roulez pas sur les trottoirs. Notez par ailleurs que près de 40 % des cyclistes impliqué·es dans un accident avec un poids lourd se trouvaient dans l’angle mort de ce dernier. Si vous êtes positionné·e à l’arrière droit d’un poids lourd il ne vous voit pas !
Ce dossier est paru dans la dernière édition du journal municipal Notre 12e. Vous ne l'avez pas reçu ? Signalez-le en envoyant un e-mail à l'adresse [mairie12 puis paris.fr après le signe @]znvevr12@cnevf.se[mairie12 puis paris.fr après le signe @].