Ouvrir la recherche
Actualité

Activités économiques de l'ancienne gare de la Râpée : le point sur la situation

Mise à jour le 03/04/2019
Dans le cadre du projet d’aménagement de la ZAC Bercy-Charenton, la SNCF, propriétaire de l’ancienne Gare de Râpée, a demandé aux entreprises qui exercent dans leur grande majorité des activités logistiques (et non artisanales) de quitter les lieux en juin 2019.
La Mairie du 12e a obtenu que les baux légaux soient prolongés et que les entreprises bénéficient par la suite d’un accompagnement pour trouver des locaux plus modernes, plus pérennes et mieux adaptés à leurs activités.

Quelles sont les entreprises qui occupent les locaux de la Gare de la Râpée ?

28 locaux à la Gare de la Râpée inférieure et 14 à la Gare de la Râpée supérieure sont aujourd'hui occupés par des sociétés qui livrent des restaurants parisiens en produits secs et en produits frais, nécessitant l’installation de chambres froides. La SNCF a demandé à ces entreprises de quitter les lieux dans le cadre du démarrage des travaux techniques de la ZAC Bercy-Charenton.

Comment la Mairie accompagne-t-elle ces sociétés ?

La SNCF doit étudier la régularité des baux des locataires alors que plusieurs contentieux sont en cours. Il ne peut pas être toléré d’occupation illégale du site alors même que cela met en péril la sécurité des lieux et des personnes.
Les baux légaux seront prolongés, de façon transitoire.
La Ville s'engage à accompagner les sociétés qui emploient des salariés et qui ont la volonté de se développer. Avec le soutien de la Sogaris, il s'agit de leur trouver des locaux plus modernes, plus pérennes et mieux adaptés à leurs activités, comme plusieurs en ont exprimé le besoin. L'objectif étant de permettre à chacun de travailler dans des conditions décentes.

Les activités logistiques au sein de la ZAC Bercy-Charenton

Une fois les travaux techniques de déséquipements ferroviaires réalisés et le site libéré de ses locataires, la SNCF cédera le site à la SEMAPA, aménageur de la ZAC Bercy-Charenton, conformément au protocole d’accord signé en novembre 2018.
Pour rappel, le projet d’aménagement Bercy-Charenton, voté par le Conseil de Paris de juillet 2018, prévoit la création d’un Hôtel Logistique de 17 000m² relié aux voies ferrées permettant le développement à Paris d’espaces de logistique pour de nombreuses entreprises. Il s'agit-là d'un enjeu majeur pour la capitale, à la fois en termes d’emplois et de réponse à l’urgence climatique, par le développement de circuits de transports de marchandises plus vertueux et moins polluants.

Que deviendra la Gare de la Râpée inférieure ?

La Râpée inférieure sera réhabilitée et ouverte au public, révélant un patrimoine industriel exceptionnel pouvant accueillir à l’avenir des activités de loisirs, culturelles, sportives, d’artisanat etc.