Ouvrir la recherche
Actualité

Une nouvelle cour Oasis à l'école de la Brèche-aux-Loups

Mise à jour le 29/09/2021
Après celles du collège Germaine Tillion et des écoles maternelles Netter et 70 Daumesnil, qui font le bonheur des élèves et des équipes éducatives, c’est au tour de l’école élémentaire de la Brèche-aux-Loups de profiter d’une nouvelle cour Oasis.
En cette rentrée 2021, les enfants et les personnels éducatifs profitent d'une nouvelle cour d'école largement débitumée, amplement végétalisée et réaménagée avec mobiliers, potagers et marquages au sol pour de nouvelles activités ludiques et pédagogiques. Les aménagements, qui seront totalement finalisés durant les vacances d'automne, sont particulièrement ambitieux et ont été réalisés pour un montant de 400 000 euros.
La cour d'école végétalisée et réaménagée
Erwan Floch
Une cour d'école imaginée par les enfants
Avec l’aide du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de Paris et des architectes-urbanistes et paysagistes de l’Atelier NOUS, l’équipe éducative et les élèves ont travaillé durant plusieurs mois dans des ateliers de co-construction. L'objectif : partir des usages ludiques et pédagogiques souhaités pour dessiner ensemble la cour idéale. Les enfants ont fourmillé d’idées et surtout très bien formulé leurs attentes : utiliser autrement les murs d’enceinte de la cour en y installant des tableaux d’expression et en le végétalisant, étendre le potager et multiplier les pieds d’arbres fleuris ou en pleine terre, avoir une piste cyclable à double sens qui tourne, mettre des copeaux de bois ou du sable mais surtout créer un espace jeux de billes digne de ce nom !
La végétation, souhaitée par les enfants, revêt de nombreux usages : planter, admirer, sentir, récolter, manipuler, favoriser la biodiversité. La cour Oasis, c’est aussi une autre façon de concevoir le partage de l’espace : entre activités calmes et dynamiques, pour des activités filles-garçons vraiment mixtes, pour une ouverture aux habitantes et habitants, pour en faire un îlot de fraîcheur au cœur du quartier et donc un refuge en cas de canicule. De nouveaux usages que la Mairie du 12e entend là aussi construire avec les riverain·es.

Notre ambition est de répliquer chaque année, dans de nouvelles écoles du 12e, ce travail ambitieux de co-construction ­pour faire « sortir de terre » ces nouveaux îlots de fraicheur et d’activités dans nos établissements scolaires

Isabelle Rocca, Adjointe aux affaire scolaires

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations