Ville de Paris

Actualité

Bercy-Charenton : les grandes orientations se précisent

Mise à jour le 09/07/2022
Le secteur Bercy-Charenton couvre environ 80 hectares au sud du 12e arrondissement de Paris, composés en grande partie de foncier inconstructible (échangeur autoroutier, périphérique, faisceau ferroviaire, etc.) situé entre Paris, Charenton-le-Pont, la Seine et le bois de Vincennes. Le projet initial de sa réhabilitation remonte à plus de dix ans.
La ZAC Bercy-Charenton représente une des dernières grandes emprises aménageables à Paris et offre l’occasion d’ouvrir des liaisons essentielles à la croisée des quartiers existants du 12e, du Bois de Vincennes, mais aussi du 13e arrondissement et de la Ville de Charenton-le-Pont autour d’une ambition métropolitaine.

Place à la concertation publique - du 9 juillet au 31 octobre

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 21 avril, Emmanuelle Pierre-Marie, Maire du 12ème et Emmanuel Grégoire, Premier Adjoint de la Maire de Paris, ont présenté une version du projet largement remaniée à l’aune des ambitions climatiques. À cette occasion, six grandes orientations ont été présentées pour réorienter le projet d'aménagement :
  • « Un quartier à l'écoute des usages » qui favorise la participation citoyenne ;
  • « Un quartier en harmonie avec le vivant » qui accorde davantage de place à la biodiversité ;
  • « Un quartier sobre et plus économe en ressources » qui réutilise le patrimoine existant et s'appuie sur l'économie circulaire ;
  • « Un quartier accueillant et inclusif » qui construit des logements sociaux et soutient le commerce local et solidaire ;
  • « Un quartier attentif à la santé des habitants » qui lutte contre les nuisances et améliore la qualité de vie ;
  • « Un quartier évolutif » qui pourra se transformer dans le temps.
Ces six grands objectifs ont été votés au conseil d’arrondissement du 28 juin et seront ensuite délibérés du Conseil de Paris de juillet. Cela constitue la première étape pour relancer la création d’une nouvelle Zone d’Aménagement Concerté (ZAC).
S'en suivra une étape de concertation publique qui débute dès cet été, avec l’inauguration de l’exposition sur la ZAC et ses nouveaux objectifs qui a eu lieu sur le site d’occupation temporaire de Bercy Beaucoup le 9 juillet. Ce sera pour vous l’occasion de débattre des nouvelles orientations et de leur mise en œuvre dans le quartier de Bercy-Charenton.
Retrouvez toutes les dates des rendez-vous de la concertation ci joint.
Ville de Paris
Ville de Paris

Construire avec vous

En juin 2021, l’équipe composée des associations Yes We Camp (mandataire de Plateau Urbain), Coup de Pousses et Ancoats, a été désignée par SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires, avec l’appui de la SEMAPA et la Ville de Paris, afin d’organiser l’occupation temporaire d’une partie du site sous le nom de" Bercy Beaucoup".
C’était une préoccupation majeure des différentes parties qui souhaitent que ce lieu, avant même le début des travaux, puisse commencer à changer positivement.
La mairie du 12e est particulièrement attachée à ce que les discussions impliquent le plus largement possible les riverain.es directement concerné.es et toutes celles et ceux qui souhaitent s’exprimer sur le sujet. Les données actuelles du projet sont une première base très positive et déjà concertée, qui doit s’enrichir seulement de modifications qui constitueront un véritable progrès pour le bien-être des futur.es habitant.es de la ZAC.
Durant ce temps de concertations, les habitant.es seront amené.es à s’exprimer de nouveau, grâce à une nouvelle étape de concertation publique.
À la suite du bilan de concertation, les dossiers d’études seront mis en forme puis soumis à une consultation populaire par voie électronique, pour permettre l’approbation d’un dossier de création modifié début 2024 et aller vers un démarrage opérationnel à l’horizon 2025.

Une avancée écologique et citoyenne

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 21 avril, Emmanuelle Pierre-Marie, maire du 12e et Emmanuel Grégoire, Premier adjoint de la maire de Paris, ont présenté une version du projet largement remaniée à l’aune des ambitions climatiques.
La première version du projet prévoyait une zone extrêmement dense, avec des tours de grande hauteur et peu d’espace verts.
Cette nouvelle mouture s’accorde davantage avec les exigences environnementales du moment et esquisse les contours d’un quartier à taille humaine, avec une surface dédiée au bâti réduite de moitié.
Six grandes orientations ont été arrêtées en ce sens : construire un quartier à l’écoute des usages, en harmonie avec le vivant, sobre et économe en ressources, accueillant et inclusif, attentif à la santé des habitant.es et évolutif.
La mairie du 12e a tenu à impliquer le comité citoyen dans les discussions autour de la ZAC et entend poursuivre et élargir la concertation pour les choix qui restent encore à faire. Le temps long et le recours aux études d’impact en santé garantiront l’émergence d’un quartier agréable à vivre et respectueux de chacun.e.
Le comité citoyen
Entre mai et juin 2021, 50 citoyen.nes parisien.nes et des villes concernées, tiré.es au sort, ont participé à la refonte du projet Bercy-Charenton. Leurs suggestions - végétalisation, soutenabilité financière, densité raisonnée, préservation du lien social - ont montré à quel point le désir de rompre avec la verticalité qui prédominait jusqu'ici dans l'élaboration des projets urbains et la course au gigantisme est prédominant désormais dans les esprits. Nous partageons ces préoccupations et nous sommes grandement inspirés de l'avis émis par ce comité pour obtenir une évolution sensible du plan initial.
Concrètement, il s’agira de partir de l’existant, avec notamment la réhabilitation d’une zone de pleine terre d’au moins 3 hectares, entre le Bois de Vincennes et la Seine, qui deviendra un parc boisé et le prolongement de la rue Baron-le-Roy vers Charenton, principalement dédiée aux piéton.nes et aux cyclistes.
La Ville de Paris et la SEMAPA, suite aux concertations et réflexions des parties prenantes, ont réorienté les plans initiaux pour limiter sensiblement la hauteur des constructions (pas d’immeubles de grande hauteur) et la mairie du 12e veillera à ce que la ZAC s’inscrive pleinement dans le futur PLU bioclimatique (Plan local d’urbanisme adopté en 2021 et qui répond aux grandes problématiques sociales et environnementales qui se posent actuellement).
Une exigence incontournable compte tenu de la situation particulière du site, au croisement de plusieurs axes routiers importants.

Les chiffres clés

  • au moins 3 hectares de parc boisé
  • 45% de surfaces végétalisées a minima (à noter que la mairie du 12e souhaite porter ce chiffre à 50% minimum dans les négociations à venir, avec autant d'espaces verts en pleine terre que possible)
  • 12 000 m² d'équipements publics (dont des crèches, des écoles, une piscine et des équipements sportifs)
  • 6 000 m² de commerces et services
  • 40% de logements dont 57% de logements sociaux et 19% de LI (trois quart des logements seront à prix maîtrisés)
  • 3 500 nouveaux habitant.es
  • 3 900 emplois accueillis (valeur au m², pas en absolu, avec 30% de bureaux, soit 77 000 m² sur 230 000 m² environ)
  • 5 000 m² dédiés à l'ESS (Économie Sociale et Solidaire et économie circulaire)
(ces chiffres sont susceptibles d'évoluer en fonction des résultats de la concertation publique à venir et des études environnementales qui restent à mener dans le cadre des la ZAC)

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations