Ville de Paris

Actualité

Quartier Jardin de Reuilly : nouveau plan de circulation et nouveaux aménagements

Mise à jour le 14/01/2022
A l’issue d’une concertation publique inédite, le quartier Jardin de Reuilly s’apprête à muer. Un investissement massif de 5,5 millions d’euros permettra la réalisation de nombreux projets soumis par les habitant·es dans le cadre de la démarche Embellir votre quartier. Ils s'accompagnent d'un nouveau plan de circulation mis en place progressivement à partir du 27 janvier 2022.
Une consultation en ligne, des marches exploratoires, des réunions publiques, plusieurs centaines de contributions : la nouvelle démarche de concertation “Embellir votre quartier” pour le quartier Jardin de Reuilly a été une réussite. Maintenant vient le temps de la concrétisation des aspirations formulées par les riverain·es.
Grâce à la mobilisation des habitant·es du 12e, le quartier Jardin de Reuilly va faire plus de place aux piéton·nes, aux personnes en situation de handicap, aux cyclistes et à la végétalisation.
Ville de Paris
Parmi ces futures transformations : une reconquête importante de l’espace public en faveur des piéton·nes, la première vélorue francilienne, de nouvelles rues végétalisées avec 80 arbres supplémentaires, des rues piétonnisées additionnelles, l'aménagement de plusieurs rues aux écoles, des infrastructures cyclables et in fine l’apaisement global de la circulation motorisée grâce à la révision complète du plan de circulation du quartier. Les premiers travaux commenceront dès la semaine du 17 janvier 2022 avec la nouvelle placette située au croisement des rues de Reuilly et du Faubourg Saint-Antoine. Concomitamment, les premières mesures du nouveau plan de circulation seront mises en place à partir du 27 janvier dans les rues de Charenton, Charolais, Dubrunfaut et Dugommier.

Des espaces apaisés pour toutes et tous

Plus de 80 arbres plantés

Pour rafraichir les rues et améliorer le cadre de vie, une végétalisation massive sera engagée. Parmi les 80 arbres prévus dans le quartier, une dizaine viendront agrémenter la rue Dubrunfaut et 25 pour la rue Érard, qui sera elle-même complètement revue dans son équilibre entre déplacements actifs et motorisés, tout comme la place du Colonel Bourgoin. Quelques portions de la rue de Charenton, du boulevard de Reuilly, de la place Sarah Monod-Montgallet et de la placette Reuilly bénéficieront également des bienfaits de cette nature en ville.
Des études techniques sont encore en cours pour confirmer ces potentiels de plantation.

Faciliter les déplacements des cyclistes, des piéton·nes et des personnes en situation de handicap

Grâce au nouveau plan de circulation, l’apaisement général de la circulation motorisée sur les rues de desserte interne profitera aussi aux mobilités actives.
En plus de la vélorue créée rue de Charenton, de nouveaux aménagements cyclables verront le jour au niveau de la rue Taine et de l’avenue Daumesnil. Une attention particulière sera consacrée à la sécurisation des carrefours. De nouvelles solutions de stationnement vélo seront parallèlement déployées sur l’espace public.
De nombreux trottoirs feront l’objet d’aménagements pour élargir l’espace dévoué aux piéton·nes et le désencombrer du mobilier pouvant constituer un obstacle physique ou visuel.
Par ailleurs, les rues aux écoles existantes feront l'objet d'aménagements définitifs :
  • Rue Élisa Lemonnier
  • Rue de la Brèche aux Loups
  • Rue Jacques Hillairet
  • Cité Moynet
De nouvelles piétonisations verront le jour, au niveau des contre-allées de la rue de Reuilly ou du boulevard de Reuilly (Dugommier).

Améliorer aussi l'existant

Ces nouveautés s’accompagneront de nombreuses interventions sur l’existant. La volonté est d’améliorer le confort des piéton·nes et de continuer ce travail sur l’accessibilité des personnes les plus vulnérables, notamment en situation de handicap :
  • Interventions ponctuelles : désencombrement, aménagement de pieds d’arbres, création de zones de livraison, de stationnement pour personne à mobilité réduite, de stationnement vélo, etc.
  • Traitement de l’accessibilité : mise aux normes des passages piétons, entretien des bandes podotactiles, etc.
  • Interventions sur tout le quartier : sécurisation des passages piétons grâce à l’amélioration de la visibilité, généralisation des contresens cyclables, création de sas vélos, etc.

Un nouveau plan de circulation

La première vélorue d’Île-de-France

Ce contenu est hébergé par t.co
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Avec ses 3 kilomètres de long, c’est la rue la plus longue du 12e. La rue de Charenton, axe historique qui traverse l’arrondissement, deviendra la première vélorue de la région, sur un tronçon allant de la place de la Bastille à la Mairie du 12e. L'objectif : sur plus de 2 kilomètres, créer un itinéraire prioritaire pour les cyclistes au cœur de l’arrondissement, pour un air plus sain, un espace public plus sûr et plus apaisé.
L’objectif à terme est d’en faire un itinéraire prioritaire pour les vélos et ainsi structurer tous les déplacements actifs de l’arrondissement, puisqu’il s’agit d’une artère centrale du 12e”, a expliqué Emmanuelle Pierre-Marie, Maire du 12e. Sa continuité avec les communes voisines de Paris fait aussi de cette innovation une étape majeure de la concrétisation du réseau cyclable métropolitain.
La future vélorue sera réalisée en deux étapes, la première sur le quartier Jardin de Reuilly puis sur le quartier Aligre-Gare de Lyon.
Mairie du 12e arrondissement
La mise en œuvre commencera sur la portion allant de la place du Colonel Bourgoin à la Mairie courant 2022, dans le cadre d’une refonte très volontariste du plan de circulation du quartier Jardin de Reuilly.

Apaiser la circulation dans tout le quartier

Il ne suffit pas de couper la circulation de transit sur un tronçon, explique Emmanuelle Pierre-Marie, il faut aussi s’assurer qu’en désengorgeant un axe, le report de trafic ne vienne pas engorger les voies alentour. C’est tout le but de la modification des sens de circulation des rues perpendiculaires à la rue de Charenton, pour s’assurer d’un réel apaisement des quartiers.
Un nouveau plan de circulation va donc être mis en œuvre progressivement afin de réduire la circulation de transit au sein des quartiers pour les véhicules motorisés, tout en préservant la desserte locale et en améliorant la qualité de service des transports en commun. L'objectif est de réduire les nuisances, notamment sonores, liées à la circulation motorisée.
Trois échelons par secteur pour rendre effectives ces ambitions :
  • A partir du 27 janvier 2022 : apaisement des rues de Charenton, Charolais, Dubrunfaut et Dugommier
  • Eté 2022 : secteur Reuilly / Montgallet
  • 2022 - 2023 : secteur Colonel Bourgoin d’une part et secteur rue Taine / Charenton d’autre part (mesures susceptibles d’évoluer selon l’avancement des études actuellement en cours).
Le nouveau plan de circulation est destiné à réduire le trafic de transit pour apaiser tout le quartier.
Ville de Paris / Mairie du 12e arrondissement

Ce qui change à partir du 27 janvier 2022

Changements mis en place à partir du 27 janvier 2022.
Mairie du 12e arrondissement

Rue de Charenton

  • 1 - Fermeture à la circulation motorisée du tronçon compris entre la rue Montgallet et l’avenue Daumesnil ; obligation de tourner à droite ou à gauche depuis la rue de Charenton vers la rue Montgallet. Le tronçon restera ouvert à la circulation des deux-roues non motorisés.
  • Obligation de tourne-à-droite depuis la rue Montgallet vers l’avenue Daumesnil
  • 2 - Mise en sens unique de la rue de Charenton entre l’avenue Daumesnil et le boulevard de Reuilly, avec maintien du double-sens bus et vélo
À plus long terme : des aménagements spécifiques à la vélorue, des aménagements pour agrandir les trottoirs et végétaliser à quelques endroit où cela est techniquement faisable.

Rue du Charolais

  • 3 - Inversion du sens de circulation de la rue entre le boulevard de Bercy et la rue Baulant
À plus long terme : des aménagements en faveur des piéton·nes et des cyclistes sur la rue de Charolais.

Secteur Dugommier, Dubrunfaut , Elisa Lemonnier, Pleyel

  • 4 - Circulation motorisée interrompue entre le boulevard de Reuilly d'une part et les rues Dubrunfaut et Dugommier d'autre part. Il sera toujours possible de déboucher dans la rue Dugommier depuis la rue Dubrunfaut.
À plus long terme : des travaux seront réalisés pour créer un nouvel espace piéton en continuité avec le trottoir du boulevard de Reuilly et prolonger l’alignement d’arbres de ce boulevard.
Améliorer la desserte bus
Le nouveau plan de circulation a été conçu pour apaiser la circulation au sein du quartier et fluidifier la desserte des transports en commun. Ce sera notamment le cas au niveau des rues de Reuilly et de Charenton, où la mise en sens unique de la circulation générale et le maintien d’un double sens bus, permettra une amélioration du temps de parcours des lignes 46 et 215. Les lignes 57 et 215 profiteront d’un nouveau couloir bus sur le boulevard Diderot entre les rues Crozatier et de Reuilly.
Une attention particulière sera aussi portée à la mise en accessibilité des arrêts de bus pour les personnes en situation de handicap.
Grâce à un budget conséquent de 5,5 millions d’euros, le quartier Jardin de Reuilly va faire sa mue grâce aux centaines de contributions des habitantes et des habitants. Une fois les travaux engagés, une autre consultation s'ouvrira pour imaginer ensemble le futur du quartier Aligre-Gare de Lyon.
La démarche "Embellir votre quartier", qu'est-ce que c'est ?
Nouvelle démarche de la Ville de Paris, le dispositif "Embellir votre quartier" consiste à rationaliser les travaux intervenant dans l’espace public pour regrouper les interventions dans un même quartier sur une période resserrée. Cette nouvelle méthode de gestion des chantiers réduira les nuisances occasionnées et rendra possible une plus grande synergie entre les différentes opérations. Le cœur de la démarche est également une volonté d’implication plus forte des habitant·es à la réflexion sur la transformation de leur quartier.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations